L'année dernière pour sa rentrée en CP notre Lana avait de l'avance... et même une belle avance puisqu'elle lisait depuis + de 6 mois et écrivait très bien. Du coup comme elle s'ennuyait sévère en début d'année, j'avais fait une demande pour la passer en CE1.

L'équipe enseignante ainsi que la psychologue scolaire (après moult tests) ont décidé de ne pas la faire passer en CE1 directement... et ce, malgré mon insistance. Et je ne craignais qu'une chose, c'est qu'elle ai des soucis cette année pour apprendre. Comment dire... l'année dernière elle a pris l'habitude de ne rien faire puisqu'elle savait tout. Lire, écrire, année super, félicitations en gros, applaudissements du jury.

Et là, 2ème jour d'école, les gros pleurs, le scandale, elle trouve ça trop dur... et ouais cocotte, je t'avais prévenu, cette année va falloir bûcher...

Je remercie donc l'équipe enseignante, qui en freinant sur un passage anticipé l'année dernière (tout ça en fait pour ne pas avoir à travailler trop quoi, pas trop d'investissement, faudrait pas pousser) ont mis une élève en difficulté dès le début de l'année... je sais qu'elle a largement les capacités pour réussir cette année et qu'elle va vite rebondir, que ce n'est que le 2ème jour ettout. Il n'empêche qu'ils m'ont mis là, ce soir, les nerfs à vif. La voir comme ça, elle qui est si volotaire et sure d'elle, désespérée de devoir travailler, dire qu'elle n'aime pas l'école parceque c'est compliqué, "parce que tu comprends il faut apprendre et relire ses leçons".

Bande de nazes, si l'année dernière vous vous étiez donner les moyens de la faire passer et de la soutenir correctement, elle n'aurait pas été dans cet état ce soir. Je vous déteste...

 

A part ça, Olivia a fait sa rentrée en petite section ce matin. Super bien passé, génial, pas un regard, rien à fout' de toi Maman. C'est parfait pour moi.

Pour Blanche, son entrée en grande section s'est très bien passée aussi, sauf en début d'après-midi où elle n'a pas voulu y aller. Incompréhension de la maîtresse, moi pareil... j'ai réussi à savoir le pourquoi du comment ce soir, elle n'a pas supporté de ne pas réussir à écrire son prénom en attaché du premier coup... heureusement elle ne s'appelle pas Camille-Frénégonde, c'eût été encore plus compliqué.