A J+70 je me pose encore des questions.

Pour être honnête, j'ai fauté. 1 fois. La veille du jour où l'on m'a enlevé l'embryon mort. Appelons-le le curetage puisque ça s'appelle comme ça. J'étais tendue comme un string, nous avions débouché une bouteille de rouge avec mon homme hisotire de me détendre un peu, et voilà. J'ai attendu qu'il aille se coucher et j'ai ouvert le tiroir.

Alors cette cigarette a été infecte je peux vous le dire. Je l'ai détestée. Pour plusieurs raisons : 1° c'était dégueu (mauvais goût, mauvaise odeur), 2° constat d'échec (pas moyen de rester sobre à la cigarette), 3° putain fait chier quoi !! je ne suis donc pas capable d'y arriver ? 4° j'ai craqué, j'avais ce qu'il fallait sous la main et j'ai apprécié finalement... tu t'y perds, moi aussi.

Tu vois c'est compliqué quand même. Alors est-ce que c'est parceque je suis une femme ? et que souvent femme varie. Est-ce que c'est parceque je suis balance ? et que mes choix sont parfois cornéliens, fumer ou ne pas fumer tout ça. Est-ce que c'est tout simplement difficile d'arrêter de fumer ?

En plus tu vois j'ai pris du poids et mon homme aussi. Alors de mon côé on peut toujours essayer de mettre ça sur le compte du début de grossesse que j'ai eu, mais pour mon homme, non. Il a carrément plus faim et a pris 2 kilos en à peine + de 2 mois... 

Alors si tu as des vraiment bonnes idées, fais-le savoir !!

En attendant vivement lundi prochain pour mon cours de zumba (chalalala), ça ne me fera pas de mal de me défouler.