92149755_o

Je ne parle pas souvent de Blanche. Elle est secrète. Elle aura 6 ans en janvier, ça j'en suis sure ! Quand elle est née, elle avait le nez complètement de travers, on aurait dit un bébé rugbyman. Heureusement (pour elle !) les médecins ont l'habitude de ce genre de déformation à la naissance. Le lendemain ils ont remis le petit nez en place. J'avais dû la garder bien au chaud contre moi, car sa température était assez faible. Ils avaient même mis un peu plus de chauffage dans notre chambre, et nous faisions du pyjama à pyjama, recouvertes de plusieurs épaisseurs.

Elle a été un ange jusqu'à 2 ans 1/2. Là, l'arrivée d'Olivia l'a un peu changée. Elle n'était plus la dernière à rester à la maison avec moi. Dur dur.

Maintenant, elle reste à part. Remarque tu me diras, elles sont toutes à part. Aucune n'a le même caractère.

Alle a un je-ne-sais-quoi de gentillesse de gentillesse en plus (oui je le dis 2 fois, je fais ce que je veux, c'est mon blog), elle "comprend" la douleur, le dégoût, la tristesse des autres. De la même manière que s'il reste assez de part de gâteau pour le goûter moins une, je vais dire que je n'en veux pas, elle est capable de beaucoup.

Elle a déjà donné un jouet reçu en cadeau d'anniversaire à Lana (qui elle, pour le coup est une teigne !), elle est capable de se sacrifier un dessert en disant qu'elle n'a plus faim pour que les autres en aient, ce matin elle a même dit "oh nonnnn encore une pièce en chocolat dans mon calendrier" pour que Lana lui propose de l'échanger avec son tout petit bout de chocolat.

Lorsqu'elle va à un anniversaire, il n'est pas rare qu'elle souhaite offrir quelquechose lui appartenant, en plus de ce que l'on peut acheter, voire même en remplacement. Une fois elle avait offert sa Génius Pocket Princesses Disney. J'avais été un peu ennuyée (qu'elle ne pense pas que cela venait de moi, d'offrir un truc d'occaz) et donc j'avais précisé à la maman que cela venait de Blanche et qu'elle ne voulait offrir rien d'autre.

 

Le côté encore plus étonnant, c'est l'extrème violence dont elle peut faire preuve. Si elle est contrariée, fatiguée, voire les deux (là c'est le jackpot !), elle pousse des petits cris perçants, tape, pousse, cherche même ses soeurs. Elle va nous tirer la langue, et même venir me voir et me dire "tais-toi" même si je n'ai rien dit. Dans ces cas-là, si ça monte trop fort, une seule solution, tout laisser tomber, aller m'isoler avec elle et un flacon d'huile essentielle de camomille. Je la prends dans mes bras, je lui mets une goutte d'HE sur un poignet, qu'elle frotte sur l'autre, et elle respire. Généralement ça passe en 5 minutes montre en main.

Le problème c'est qu'elle ne dit pas grand chose. On ne sait pas vraiment comment ça se passe à l'école (enfin d'après la maîtresse, elle est extrêmement calme et posée), comment ça se passe avec ses copines (alors que Lana a toujours été très volubile à ce sujet), on ne sait pas si elle veut ou a besoin de quelquechose; C'est même assez frustrant. Du coup je n'arrive toujours pas à saisir le moment où tout peut basculer. J'arrive souvent après la bataille, telle une tunique bleue, quand elle a déjà passé le stade de non-retour.

 

Bon allez, assez discuté, c'est pa tout ça, mais je dois me mettre en maillot de bain pour aller accompagner la classe de Blanche à la piscine.

(lundi, je fais triathlon en vrai : ménage, piscine, zumba)

(même pas peur de rechoper une angine, je suis une warrior)