2812__2_

 

...il faut qu'on parle toi et moi. Depuis le décès d'Alain Gillot-Pétré en 1999 (le 31 décembre), les queues de cheval pour homme (avec calvitie) et les condictions atmosphériques sont au plus mal.

Quand j'étais en 3ème, autant dire le siècle dernier, je me souviens d'hivers avec de la neige (de la vraie neige ! en plaine... pas 3 cm de neige, 30 à 50 cm de neige !) et d'été avec du soleil.

Une année, même, un copain de classe qui était pensionnaire dans notre collège n'a pas pu partir chez lui en train, car tout était coupé. Nous l'avions donc invité chez nous jusqu'à ce que ses parents puissent venir le chercher. On avait fait une méga bataille de boule de neige dans le jardin, on avait même monté des remparts et tout, mes cheveux avaient déteint et fait une grosse trace orange sur la neige quand il m'avait mis la tête dedans (adolescence, hénné orange). Le bonheur !

En été on avait chaud. Trop chaud même. Et on se plaignait (pas moi, j'aime bien quand j'ai chaud, sauf quand je refoule des aisselles). Du coup, comme à l'époque on était jeunes et insouciants, on branchait l'arroseur oscillant du jardin, on mettait la pompe du puits en marche et hop ! on se gelait les miches en sautant par dessus.
Et je ne m'exposais pas au soleil. Je n'ai jamais aimé ça (tu ? tu t'en fiches ? ok).

Un jour que je travaillais (oui j'ai eu un travail mais ça... c'était avant) sur Lyon, j'avais ma vieille Ford Fiesta Fun avec vitres électriquement manuelle et pas la clim, j'ai dû faire face à 1° grève des transports en commun 2° match de foot à Gerland. Quand je suis rentrée chez moi après + de 2 heures de galère, mon homme a dû m'aider à enlever mon haut qui ne faisait plus qu'un avec mon corps. Collé.

En 2005 l'hiver fut rude et nous avons eu pas mal de neige. Un midi que j'étais allée à Carrefour (à quoi... 2km à peine de mon boulot) pour acheter un appareil photo numérique, je me suis retrouvée dans la merde neige.
Le temps d'aller acheter l'APN et de profiter de mes bons de réductions (à l'époque le mardi tu avais des bons de réduc si tu avais la carte Pass) pour acheter de quoi manger le soir, le parking était COUVERT de neige et ça tombait sans s'arrêter. J'ai mis 3 heures à rentrer chez moi. Et j'ai mangé un bouillon de tomates vermicelles parce que j'avais trop froid.
(c'est mon blog je raconte ce que je veux)

Quand j'étais enceinte de Lana, j'ai pu me baigner dans la piscine extérieure avant sa naissance. Elle est née un 20 mai. La première baignade de cette année-là je l'ai faite le 23 avril. L'eau était à 23°. Et même que ma cousine Béa était avec moi ce jour-là. Je m'en souviens et j'ai même une photo (tu ne la verras pas, je ressemblait à une baleine avec un maillot de bain rose)
N'insiste pas.
En plus ma coupe de cheveux était vraiment pourrie (tu t'en fiches je sais).

 

Tout ça pour dire que maintenant on a quoi ? hein ?? un été qui dure 3 semaines (et encore, pas d'affilée), un hiver pendant 15 jours en novembre et le reste de février à fin mai. NANMEO ! va falloir penser à arrêter de déconner maintenant hein ?

Même Lana m'a dit l'autre jour "c'est nul l'été et l'hiver se sont changé de place... et ça marche pas très bien" avec des petits yeux qui pleurent le bonhomme de neige qu'elles n'ont pas pu faire.

Je réclame officiellement un été trop chaud de 4 mois (de juin à fin septembre) et un hiver trop froid avec plein de neige (de décembre à mars). Et des fleurs au printemps et des glands à l'automne.

Merci. Pour faire valoir ce que de droit.