Mardi dernier donc. Soirée de rencontre Boiron-bloggeurs.

Les protagonistes Boiron : Anne-Cécile Paris, responsable des relations extérieures de Boiron, Jean-François Lurol, marketing et Frédéric Voiron, médecin venu à l'homéopathie sur le tard mais hautement convaincu et convaincant.

jf

Jean-François Lurol pris en flag' de piquage de doudou d'Emilie

Les profiteurs de la soirée, les bloggeurs : Rock n' Lolita, Princesses de MarieLa Vie des TriplésMaliseLucky SophieNatachouette, Fantadys, LauréaChocophileVoilà Papa et Cranemou.

Nous avons parlé de l'historique de l'homéopathie. elle a été inventée par un allemand à la fin du XVIIIè.

Boiron est originaire de Saint-Etienne, n'en déplaise à certains, et non pas de Lyon.

(je rappelle que mes notes sont courtes car Emilie me collait et m'a empêché de tout noter, je remercie d'ailleurs Anne-Cécile qui a pu combler les manques du coup !)

Si tu veux te trouver un "bon" médecin homéopathe, demande à ton pharmacien. Lui il voit passer les ordonnances, il saura t'aiguiller. Sinon il y a le site Internet du CNOM pour effectuer n'importe quelle recherche de n'importe quelle spécialité.

Le Dr Voirin nous a bien fait comprendre que l'on ne pouvait pas tout soigner grâce à l'homéopathie (et oui soyons logique, les bactéries se soignent avec des antibiotiques, point barre) mais que l'on peut tout accompagner. A l'hôpital ils proposent d'ailleurs beaucoup d'homéopathie dans les services de cancérologie.

J'ai demandé si les médicaments homéopathiques devaient avoir la même autorisation que les médicaments allopathiques. En fait ils doivent avoir un enregistrement homéopathique. Le cadre d'obligation n'est pas le même MAIS, l'autorisation n'est pourtant pas acquise. Certains sont refusés.

A savoir que tout problème recontré "remonte" à la source, la pharmacovigilence est donc bien présente. L'homéopathie est surveillée !!

Concernant la dillution (les CH le truc que tu sais pas pourquoi un jour on va te donner du 7CH et le lendemain du 15...) et bien en fait plus les symptômes sont précis, plus la dillution sera élevée. T'as rien compris ? c'est normal. Te fais pas de bile, en gros pour une utilisation familiale, pars systématiquement sur du 9CH, tube bleu.

Ensuite quelques chiffres : il existe environ 5000 médicaments homéopathiques (truc de fou), 1163 sont inscrits à la pharmacopée et remboursés. Il existe par ailleurs 200 spécialités (comme le médicament qui va soigner ton rhume avec une écharpe rouge) qui ont une Autorisation de Mise sur le Marché. Ceux-là ne sont pas remboursés par la sécu et ont le droit de faire de la publicité.

Il y a 3 types de souches homéopathiques : animal, végétal et minéral. C’est le monde minéral qui fournit le plus de médicaments homéopathique.

Pour finir, sache qu'il n'existe pas encore d'Arrêtedegueulum ni de Mangeteslégoum, et encore moins de Grassematinum. Mais ils bossent dessus comme des forcenés.

Pour terminer cet échange très insctructif, Anne-Cécile nous a demandé de lui dire "ce qui vous a plus et ce qui ne vous a pas déplu"... hihihihi ! (pardon Anne-Cécile, j'étais obligée de te citer, c'était magnifique). Pour moi c'était que nous n'ayions pas eu le droit de donner des noms de médicaments pour en savoir plus... et que je ne sais toujours pas en quelle matière est la fameuse écharpe rouge de l'Oscillomachinum (je ne sais pas l'écrire désolée).

 

Nous sommes repartis chacun de notre côté. Personnellement j'ai été ravie de recontrer les ami(e)s bloggeurs et enchantée de voir les gens de Boiron. Le livre avec lequel nous sommes repartis, je l'ai lu et un peu épluché, et j'ai essayé de voir si les granules que j'ai chez moi correspondent à ce qui est écrit dans le livre. Suspens insoutenable !

L'avantage du bouquin c'est que c'est (très moche cette tournure de phrase non ? "c'est que c'est"... brrrr) par ordre alphabétique (quelle bonne idée) et que les noms de granules ET les pathologies sont mises ensemble, la recherche est facile.

WIN_20140203_090710

Commençons donc par le A, si tu veux bien. En noir ce que moi j'avais comme "prescription", en bleu, ce qui est écrit dans le livre.

Argentum Nitricum (origine du médicament, le nitrate d'argent)
Agitation
Agitation anxieuse, trac avec agitation (enfant qui ne tient pas en place, ne prend pas le temps d'écouter avant d'agir)
Note à moi-même... en commander une semi-remorque pour Olivia

Arum Triphyllum (origine du médicament, le navet indien)
Enrouement avec toux sèche
Laryngite avec enrouement, voix rauque ou cassée

Drosera
Quintes toux sèche

Toux suffoquante spasmodique et douleurs articulaires
Note à moi-même, penser à en prendre !! je vieillis j'ai mal de partout !

Hydrastis canadensis (origine du produit, l'hydrastis, plante originaire du Canada)
Sert à l'arrêt de l'écoulement nasal

Sécretions jaunes, épaisses, visqueuses.

Ipeca (origine du médicament, l'ipecacuanha de Matto Grosso)
Toux grasse
Toux spasmodique avec suffocation et encombrement trachéo-bronchique.
Nausées et vomissements répétés lors de gastro-entérites aigües.
Intéressant le coup de la gastro non ??? je ne le savais pas du tout !

Pulsatilla (origine du médicament, l'anémone pulsatille ou coquerelle)
Persistance du rhume
Ecoulement chronique des muqueuses.
Intérêt pour les enfants timides et émotifs, sentiment d'abandon... un paragraphe très intéressant.

Nux Vomica (origine du médicament, la noix vomique, graine du vomiquier)
Maux de ventre, foie chargé
Douleurs d'estomac 2h après les repas, somnolence après les repas.
REVEIL NOCTURNE VERS 3H... enfants grognons, impatients et coléreux.

Sambucus Nigra (origine sureau noir)
Nez bouché
Sensation de nez complètement bouché

Comme tu peux le remarquer, même si rien ne remplace une consultation chez un médecin homéopathe qui te donnera exactement ce dont tu auras besoin, ce livre permet quand même de réagir de manière rapide à des maux de presque tous les jours.

Et même aux maux de pastouslesjours aussi. Emilie a eu la varicelle la semaine dernière. Nous nous sommes donc "battues" toutes les deux contre la gratouille avec l'homéopathie et les huiles essentielles (que j'utilise énormément). Mon médecin homéopathe a donné du Rhus Toxicodendron. En lisant le livre pour trouver quoi faire en cas de varicelle, j'ai vu qu'il était conseillé de rajouter Croton tiglium. Ils conseillent d'alterner la prise des deux médicaments. C'est ce que j'ai fait. Le Coron Tiglium c'est pour "éruption avec brûlure et prurit intense, en particuluier du siège". Et ça tombait plutôt bien puisqu'elle avait pas mal de pustules au niveau de la couche tu vois. On a donc eu 1 jour 1/2 de pas facile-facile car ça la démangeait quand même beaucoup, mais ça y  est, c'est fini. Il reste les croutes, et pour ça j'utilise l'huile essentielle de géranium bourbon.

 

J'ai quand même remarqué deux choses... au niveau de la varicelle, il est écrit qu'il n'existe pas encore de vaccins. Faux. Le vaccin existe bel et bien. Il est également dit que le vaccin BCG est obligatoire, or il ne l'est plus depuis 2007. Mais à part ça...

 

Vivement la prochaine rencontre ! apparemment nous parlerons de la petite fleur jaune... soucis ? escholtzia ? je ne sais pas, Anne-Cécile n'a pas voulu m'en dire plus ;)