Tu vois j'essaie de leur apprendre à éviter le mensonge. Ou plutôt non. A nous dire la vérité.

Exemple :
Cris pleurs, l'une d'entre elle arrive toutes larmes et cris dehors = victime.
Une autre ne moufte pas et baisse la tête = fautive.

On veut qu'elle nous dise ce qui s'est passé.

Normal quoi.

 

Et nous on fait quoi en tant qu'adulte ?

On dépasse les limitations de vitesse, et quand elles sont assez grandes pour lire les chiffres sur le tableau de bord, on leur dit "oui mais bon là on peut".

On dit "mais oui il est beau ton dessin !" avec une telle motivation qu'elles ne peuvent qu'y croire.*
"Oh ma chérie mais OUIIII on voit que c'est une euh... une... tornade ?"

On dit "oui elle est belle ta chanson" (après avoir enlevé les boules Quiès**)

On dit "on ne doit pas manger entre les repas" (la bouche pleine de nounours guimauve ou un sandwich aux chips / on grignotte APRES le dîner devant la télé)

On dit "on mange à table !!" et si le jour de la pizza rapidos elles se lèvent vers 21h, elles te voient dans ton fauteuil avec l'assiette et la pizza (hem hem).

"Ne lèche pas le couteau !!" (et hop tu lèches le tien quand tu leur coupe la pizza)

 

Par contre je ne suis aboslument pas pour les mensonges idiots du genre "si tu avales un pépin, un arbre va te pousser dans le ventre".

Quand elles doivent se soigner et que c'est mauvais je dis "c'est mauvais, mais ça va te soigner", quand ça va faire mal je dis "tu vas avoir mal mais après ça ira mieux"

WIN_20140215_222106
Raiponce avec des cheveux arc-en-ciel... fallait y penser non ?

* j'aime les dessins d'enfants !! c'est juste Olivia nous fait des trucs de dingue à la maison, et toujours des grosses daubes à l'école... comprends pas.
**je n'ai pas de boules Quiès...

 

Et pour moi le pire, c'est le mensonge du Père Noël. Mais là je fais contre mauvaise fortune bon coeur. Et j'attends... elles sont mignonnes quand même quand elles chantent devant le sapin non ?