Printemps,

Oiseaux qui chantent à 5h30,

Jours qui rallongent,

Pelouses qui poussent,

Fleurs qui éclosent,

Problème sans fin...

Tristesse de l'enfant qui, en rentrant de l'école, pensait trouver la pelouse comme à midi, pleine de pâquerettes, fleurs de pissenlits, de primevères... mais c'était sans compter le coup de tondeuse...

Faut dire qu'on a un sacré brin de fille nommé Olivia qui voue un culte à la fleur depuis sa plus tendre enfance.

Peut-être sera-t-elle fleuriste comme Chlouk. Qui sait.

Ou nez pour un grand parfumeur (mais il faudra qu'elle pense à se moucher en temps de rhube !).

Ou peintre.

Ou boxeuse.

 

 

En attendant de savoir ce qu'elle va faire de sa vie, je remercie Gaston Lagaffe.

A chaque fois que j'entends une tondeuse à gazon je pense à ça...

 

Bonne journée fleurie !