Claire de La Vie des Triplés nous a fourni un parfait mode d'emploi d'un week-end réussi, juste à deux.

Sa technique est parfaite (tu peux lire la totale ici) : tu laisses tes enfants à quelqu'un de confiance et tu pars, pas loin de chez toi. Un bon hôtel suffit (avec papier toilette de luxe au moins 5 épaisseurs j'en suis sure).

Chez nous aussi, avec 4 enfants, nous avons besoin de temps en temps de nous retrouver seuls. Et ce pour plusieurs raisons.

Déjà la raison première : le son... c'est que mine de rien, entendre parler baragouiner hurler toute la sainte journée, au bout d'un moment c'est fatigant. Oui je me plains. J'ai 4 enfants et je râle. C'est sain de râler.

Du coup être seuls, ça permet de faire descendre le niveau sonore, et crois-moi, c'est important. Primordial. Nécessaire. VITAL !

Ensuite parce que pouvoir parler entre adulte sans être interrompu par "j'ai fait caca", "tu sais l'autre jour la maîtresse elle nous dit que pour les évaluations blablabla..." "QUI VEUT ALLER FAIRE DU VELOOO AVEC MOAAAAA ?? QUI VEUT ALLER FAIRE DU VELO AVEC MOAAAA ??" "Maman épipicacapo égougou ébombé"... c'est compliqué. Alors du coup tu te mets à parler supervite (en un mot) et en plus tu ne fais pas de phrases complètes... "boulot ? bien ?" "hey... manger ?"... tu comprendras donc que si tu as envie de pouvoir dialoguer de manière normale d'être humain à être humain, tu te dois de prendre le large.

Et puis bon pour le couple tout ça... c'est important aussi.

Notre technique à nous est rendue possible par mes parents.

Régulièrement ils acceptent de nous prendre les filles.

Les 4 en même temps.

Ils sont force et courage. Et abnégation. Et vélo, crêpes, feu de cheminée, patates au goûter.

Par exemple en mars : mes parents sont venus chercher les filles en voiture (nous habitons à 60 km les uns des autres) le mercredi matin de la 2ème semaine des vacances. Les affaires étaient prêtes ici : chaussures, polaires, doudous, bibs etc. et carnets de santé car il leur est déjà arrivé dedevoir amener l'une des minettes chez le médecin.
Les filles parties, je me suis sentie comme libérée (si tu chantes la chanson de la Reine de Neiges je... non rien...), délivrée.

DSC06150

papier toilette double-épaisseur

Le soir quand l'homme est rentré du boulot, nous avons pu commencer par ne rien se dire et juste profiter du silence. Regarder Un dîner presque parfait. Lui est parti jouer un moment sur le PC, moi j'ai regardé je ne sais plus quoi. Et puis nous avons mangé... dans le calme.

Le lendemain j'ai fait un grasse matinée jusqu'à 10h30... non mais tu imagines ??!!

Enfin bref, j'ai pu ranger les chambres, me coudre un futal, tout ça.

Et nous sommes allés les rechercher le samedi.

 

Notre technique à nous, c'est donc de passer ces temps libres chez nous... en fait...

 

95105011_o

on les aime, mais on a aussi besoin de temps pour nous

 

Et toi tu fais comment ??