Lana est compliquée en ce moment et réagit de manière très violente. Coups dans les murs, portes qui claquent, hurlements et surtout elle est on conflit.

Elle ne répond à Olivia qu'en râlant et en lui criant dessus.

Elle a bien entendu toujours raison et surtout jamais tord (note bien la différence).

Même parfois je pense qu'elle sauto-gonfle elle-même, sans l'aide de personne.

Ses soeurs sont des grosses nullardes, incapables de faire quoique ce soit de bien.

Et moi je suis la mère Chiantouille qui quoi qu'elle dise et/ou fasse, je suis contre. Forcément. Caliméro. Ma fille est Caliméro.

CALST00904

Mardi soir je la récupère chez une de ses copines (pas de remplaçant à l'école du coup elle a été invitée chez une cop's) après avoir été chercher les autres à l'école. J'y vais sur les coups de 16h45, qu'on ai le temps de rentrer à la maison, de se mettre en tenue de danse pour le cours de 18h30.

Elle beugle, me hurle dessus, refuse de partir. Bon ok, j'attends sagement en répétant les choses. Finalement (je te passe les 10 longues minutes à me faire hurler dessus) elle monte dans la voiture non sans voir jeté violemment son sac avec ses rollers.

On arrive à la maison, elle est de mauvais poil forcément. Je lui demande de descendre son sac avec ses rollers et de le rentrer à la maison : elle hurle.
Je lui demande de ramasser son gilet jeté par terre : elle hurle.
Je lui demande d'aller se changer : elle hurle.
Une fois changée elle se prend au jeu de la danse et entreprend de donner un "petit cours de danse" à Olivia.
Manque de bol Olivia n'est pas un exemple d'efficacité (elle s'est tape) : elle hurle qu'elle est nulle, qu'elle est super nulle, même.
Bref elle hurle.
Je lui demande de se calmer... elle hurle et fonce dans sa chambre, fait péter la porte coulissante (en hurlant, claque la porte de sa chambre (en hurlant) et continue de hurler.

J'arrive, je lui dit de se calmer que j'aimerais juste lui dire que je sais que ce n'est pas facile à son âge (pas encore 8 ans) d'avoir 3 petites soeurs. Que ce n'est pas conscient mais qu'elle teste mon amour... que sans le savoir elle se demande si malgré tout ce qu'elle nous fait subir (je te raconte pas j'ai dû perdre de l'audition), est-ce que je l'aimerais encore... et je lui dit que quoiqu'elle fasse, elle ne pourra pas lutter contre moi, je l'aimerai toujours...

Du coup elle n'a plus rien dit.

Hier après encore des phases de hurlements et de conflit, elle m'a donné ce petit mot "à garder toute ma vie".

WIN_20140412_113827

Elle a compris le message. Mais pour le moment ça ne l'empèche pas d'être casse-pieds ! (et de hurler encore et encore)

 

Ah et je lui avait proposé ya déjà un moment d'écrire quand elle s'énervait trop, quand elle n'arrivait plus à se contrôler.

Et sinon ça s'arrête quand ?