On est en pleine période, la bonne.

Celle où l'on doit parfois recouvrir le cours rapidement avec les bâches à cause d'une grosse averse.

La période où tu vois Jo-Wilfried Tsonga autre part que dans une publicité pour le Kinder Bueno.

Celle où avant les joueurs avaient forcément un bandeau en mousse sur le front (krrkrr sexytude aboslue).

Celle où on voit des vrais jeux avec des amortis et des balles qui frôlent la ligne.

Tu l'aurais deviné je parle de #rollandgarros

 

Quand j'étais jeune, je regardais les matchs avec mes parents et mon frère.

Un jour, pour la première fois j'ai vu un double messieurs.

Et là je vois la balle aller dans la bande de côté... et je dis "mais elle est faute !!"

Mon père prend le temps de m'expliquer calmement les règles (comme il l'a fait également avec le rugby) et me dit "et quand ils jouent un triple, c'est tout le terrain qui est bon..."

Et moi d'y croire... jusqu'à l'éclat de rire de mon père et mon frère !!

 

Maintenant tu arrêtes de rire bêtement sinon... sinon rien.

 

Dans le même genre :

En 5ème je suis partie à Noël en Angleterre voir une amie. Mes parents et la maman de cette amie m'ont faire croire que les Anglais mangeaient les petits-pois sur le dos de la fourchette... voilàvoilà...

 

Tu ne pars pas dis ? tu restes ??