DSCN6807

Et donc en fait ya 3 ans de ça, je savais que ce serait le jour J. Je le savais depuis 4 heures du matin. Les premières contractions avaient commencé à cette heure-là.

Du coup je m'étais levée hyper tôt, j'avais eu le temps de prendre du Spasfon et une douche. Ensuite j'avais décidé de prévenir l'homme et de faire une quiche pour le repas de midi.

Ca commençait à devenir difficile tu sais ça commençait à faire mal. Alors je me suis dit que j'allais aussi faire des cookies pour les sages-femmes.

A 14h on a décidé d'un commun accord entre l'homme, mon ventre et moi qu'il était temps de partir. Ma Belle-Mère est venue à la maison pour garder les filles.

Après un monitoring, la sage-femme a dit qu'elle allait me garder car le col se modifiait. J'ai donc dégainé les cookies et je me suis installée dans une chambre. L'homme est reparti.

A 18h30 on m'amène le repas, que j'arrive à manger tant bien que mal entre deux contractions (fort rapprochées). A chaque fois je plie les genoux et je m'accroche à une table en soufflant bien. Je me masse le bas du dos avec un mélange aux huiles essentielles. Je suis bien. Sereine comme jamais.

Sereine parce que nous avons passé la date d'anniversaire de Blanche. Je ne voulais pas qu'Emilie arrive avant. On avait même eu le temps de fêter son anniversaire avec ses copines.

101613627_o

 

Et sereine dans la douleur. J'accompagnais chacune des contractions de manière positive.

A 19h30 une dame rentre pour récupérer le plateau repas à peine touché. Je suis en pleine contraction. Elle me dit que j'ai une sale tête et que je devrais aller voir les sages-femmes.

Je fais les 5 mètres qui me séparent de leur bureau au ralenti... je dis dans un souffle que j'ai beaucoup de contractions. Elle me dit qu'on va vérifier. On refait le chemin inverse. J'ai eu 2 contractions sur le chemin. Elle vérifie et me dit "va falloir appeler votre mari... le col est à 6 et ça pousse bien du côté de bébé. Vous voulez la péridurale ? c'est maintenant ou jamais !" "oui oui, fais péter la péri !!"

J'appelle mon homme qui est en train de faire dîner les filles. Merde c'est pas le bon moment. Tant pis, t'façon c'est pas moi qui décide hein !! Il termine et arrive.

Sa mère prend le relai, et je crois que sa Clio Sport a fait péter le score sur la route.

Pendant ce temps l'ansthésiste me place la péridurale. Je lui avais précisé qu'aucune des 3 précédentes n'avait fonctionné... je le mets au défi ! Changement de sage-femme. L'homme arrive. On est au taquet, va falloir pousser. L'obstétricien est dans le coin, il arrive en me disant qu'il est content car il a eu le temps de manger des supers bons cookies dans la salle des sages-femmes... je lui dis que c'est moi. On se marre. La sage-femme nous demande de nous concentrer, ya une contraction qui arrive. La péridurale a fait effet, je ne sens rien. 3 poussées plus tard Emilie est avec nous. L'obstétricien se demande s'il reste des cookies. Elle pesait 3 kilos 940.

C'était un moment de rêve. Absolument parfait. Magique.

Je ne revivrai plus un tel moment. Et en même temps c'est bien, car ce jour-là fut parfait. Vraiment parfait.

101613695_o

 

C'était il y a 3 ans.