Ceci est un hymne à la joie...

Il ya de cela quelques temps naissait un chaton blanc. Tout blanc avec une tâche noire sur la tête, tâche tellement petite qu'on la voyait seulement en se rapprochant.

Ce grand gaillard, déjà à la naissance, ouvrait les yeux.

Rapidement il a pris du poil de la bête et a tenté de s'aventurer dans notre maison, accompagné de sa mère, notre chatte Hipsy.

Seul hic, ils nous mettaient un sacré foutoir, surtout la nuit.

Nous avions donc décidé de les mettre dans une remise la nuit et de les remonter le matin.

Au matin du deuxième jour, disparition... ni la chatte ni le chaton. Plus aucun signe de vie...

Notre Hipsy réapparaissait de temps en temps pour se nourrir et dormir. Et ensuite elle partait.

Faut dire que nous sommes à la campagne, au coeur d'un village en pierre. Les maison sont proches les unes des autres et les murs facilement accessibles. Et pour nous, pauvres 2 pattes que nous sommes, impossible de la suivre.

 

Une autre histoire se greffe au coeur de celle-ci.

Ce petit chat avait une promise, une future heureuse maîtresse de 5 ans. Elle l'avait vu, passé du temps avec lui. Elle avait même décidé de lui donner un magnifique patronyme : Iggy-Flocon.

Plus de chat... tristesse infinie...

 

Ce soir, nous irons lui amener son promis... car oui, notre chatte et son chaton ont refait leur apparition ce midi. Le chaton est en pleine forme et sa tâche ne se voit plus. Notre chatte est terriblement maigre et a accepté sans problème une boite de thon ainsi que de l'eau, beaucoup d'eau.

Et j'ai une sorte de lourdeur psychologique qui vient de s'envoler, qui vient de fondre comme Olaf au soleil.

Ses parents ne lui diront rien à cette petite fille... nous irons juste lui amener le chat qu'elle croyait perdu...

WP_20140619_017

 

Le Dieu des chats et des fillettes existe donc bien.

En ce début d'après-midi je suis heureuse..