("oui certaines maman travaillent ! jte jure c’est vrai !!" dixit ma grande avec des yeux ouverts tellement grands qu’on ne voyait plus son front) (respect aux mamans qui travaillent !) (ceci n'est qu'un très court résumé ! lâchez-vous dans les comms !!) (j'aime bien mettre des parenthèses)

Je rappelle que nous sommes dans un monde parfait. Utopique donc. Un monde-licorne où être enceinte au travail serait... le pied.

DSCN1634

 

Quand tu annonceras ta grossesse au travail, non seulement tu le feras de manière totalement détendue, mais tu n’auras pas passé une nuit blanche avant.

Car ton employeur est une personne saine, qui ne pense que pas que les femmes sont forcément des gros boulets qui vont s’arrêter super tôt pour cause de grossesse.

D’ailleurs quand tu as été embauchée, ton employeur ne t’a pas demandé "et vous comptez faire des enfants ? oui ? c’est pour bientôt ?"

Ton employeur te respectera pendant ta grossesse. Il ne te dira pas "de toute façon ça se voit que vous êtes ailleurs"...

Il te respectera, oui, même si tu as des problèmes de santé : problèmes de tension, problème de col ouvert trop tôt, problèmes de fatigue. Il ne viendra pas te dire des phrases bien lourdingues genre "mais qu’est-ce qui vous a pris ???" (avec un air de dégoût comme si un papa découvre que sa fille a -déjà !!!- couché pour la première fois) (je ne parle que des petits problèmes car je n'ai connu que ça).

Si tu as effectivement des problèmes de santé et que tu dois être arrêtée avant la date de ton congé maternité, il ne te mettra pas aux oubliettes quand tu reviendras.(*)
Il faut savoir qu’il n’en pas le droit, mais non, il n’en aura pas envie. Car ton employeur est une personne saine.

Si tu dois être arrêtée et que tu n’as pas le droit de prendre ton véhicule, personne ne t’appellera pour te demander "bon tu penses revenir quand ? non sans déc’ tu sais pas ? tu peux pas me dire si en fait t’as pas envie de revenir ? c’est quoi le problème de tension ? ça ne se règle pas ?".
(car non, qd on n’a pas assez de tension pendant une grossesse, ou quand le col est ouvert au 5ème mois, la seule chose à faire c’est de rester alitée, et de faire faire ses courses par les autres).

 

 

(*) Le point rapide d'après-maternité...
Cécile... spéciale dédicace ! et encore ce n'est que la moitié du quart du dixième de ce que tu as vécu.

Ton employeur ne te mettra pas "au placard" dans un bureau sans fenêtre, sans Internet avec pour mission de faire du phoning si avant tu étais secrétaire de direction.

Il ne donnera pas ton bureau à celle qui te remplace, il ne te demandera pas d’aller te garer à Cuge-les-Bains alors qu’avant tu avais une place de parking.
Et non, dans ce monde parfait, tu ne seras pas la seule à recevoir un recommandé avec accusé de réception pour abandon de poste alors que personne n’est venu à cause de la neige.